OPHELIA 1889

Le dernier rêve de taiza, n’arrangea pas les choses, il se retrouva encore une fois au centre du tourment de l’interprétation du message de l’esprit de settah, « que veut dire tu n’as pas bien senti ? Quelle signification pour l’eau qui n’arrive pas à ma bouche ?, que dois-je faire ? Qu’est-ce que l’esprit de settah attende de moi ? » Se préoccupa-t-il

Ce jour-là, il était chez lui, c’était le week end, il s’asseyait auprès de son ordinateur comme chaque soir et consultait ses correspondances quand un mot jaillit du chat spontané.

« Bonsoir taiza » c’était son amie Bente el bled

« Bonsoir, comment vas-tu ? »

« Bien merci, j’étais un peu occupée ces derniers jours » précisa-t-elle

« Oui, pas de problème, tu dois avoir d’autres priorités dans ta vie, je comprends » répondit _il

« Alors et ton message tu as trouvé quelque chose ? »

« Non, rien, j’ai beau a réfléchir je ne vois pas ce qu’il voulait dire, en plus au moment où j’allais arrêter d’y penser, j’ai fait un rêve prémonitoire »

« Ah, bon, racontes » demanda-t-elle

« Non, je ne veux pas t’importuner avec mes histoires, c’est rien, je te remercie de ton intention, là je dois fermer mon ordinateur, je vais aller me coucher un peut, ça m’a fait plaisir de te parler, bonne fin de soirée » à ces mots, taiza n’a même pas attendu la réponse de son amie et se pressa de fermer sa fenêtre de tchat. Au fond, il lui en voulait, pensant qu’elle avait disparu toute la semaine sans se préoccuper de ce qu’il lui avait révélé.

Taiza éteignit son ordinateur et parti se coucher, demain serait la reprise du travail et il devait être à l’heure, « je dois compter sur moi-même en cette histoire, je n’attendrais d’aide de personne »

Le lendemain au bureau, taiza consultait ses emails, il tomba sur un message envoyé par son amie bente le bled, au début il allait le supprimé pensant qu’il n’a rien d’intéressant, mais curieux de nature, il décida de le lire le soir quand il sera à la maison. Il finit sa journée comme toutes les autres journées passées, il rentra fatigué, et sans motivation. Il passa la soirée avec ses enfants, sans que ces derniers ne lui donnent d’avis sur ce qu’il attendait d’eux. Apres le diner, il prit place devant son ordinateur pour une dernière consultation des informations et des emails avant de dormir. Il laissa le message de son amie en dernier, même si ça n’avait aucune importance, il aimait quand même lire ce qu’elle lui écrivait, minuit passé, le sommeil alourdissait ses paupière, il ouvrit l’email de son amie ; il s’attendait à trouver un petit mot d’excuse parce qu’elle n’avait pas donné signe de vie toute la semaine et parce qu’elle n’avait accordait aucune importance à ce qu’il lui avait révélé. Le message s’étala sous ses yeux étonnaient.

Au lieu d’un petit mot d’excuse, il trouva un long paraphe qui disait :

« Mon cher ami, je sais que tu as fermé ton tchat parce que tu m’en voulais croyant que je n’avais pas prêté attention à tes préoccupations, mais si tu m’avais donné un peu de temps, tu aurais compris pourquoi je ne t’avais pas donner de nouvelle pendant une semaine. Depuis que tu m’avais parlé de ton histoire, je n’ai cessé de penser et de réfléchir à la question, pour mieux cerner la situation j’ai décidé de me rapprocher le plus possible de settah, je pensais qu’en étant sur place, je pourrais mieux voir et comprendre. J’avais pris un congé d’une semaine, et partie à settah.  J’y ai passé tout mon temps seule. J’avais pris hébergement à l’hôtel de proximité, celui ou on avait fait connaissance. Chaque matin, je montais à settah j’y restais jusqu’au coucher du soleil. Ce n’est qu’au septième jour de mon séjour que j’ai cru avoir perçu une lumière m’éclairant sur l’interprétation du message de settah.  j’allais t’en parlé mais tu dis que tu as fait un rêve prémonitoire sans me le décrire, ce rêve pourrait confirmer ce que j’avais compris ou me donner des pistes nous guidant vers les bonnes réponses, et pour cela j’espère que tu maintiendras ta confiance en moi et tu accepteras de partager ce rêve avec moi comme tu as fait pour le message de l’esprit de settah. Dans l’attente de te lire, je te transmets ma sincère affection, signé, ton amie, bente le bled »

taiza n’a pas cru ses yeux, il lisait et relisait le message essayant de déchiffrait entre les lignes la réponse à ses questions, mais son amie n’avait pas donner d’explication, elle voulait d’abord connaitre le rêve pour compléter sa compréhension et pouvoir donner à son ami une réponse solide. « Et moi qui croyait qu’elle avait d’autre priorité ! Pour la énième fois, elle me prouve qu’elle se préoccupe de moi, au point de lâcher son travail, sa famille et aller à settah toute seule, juste pour s’abreuver sur place des ondes de settah et m’aider à trouver la réponse, je n’aurai pas dû la traiter comme j’ai fait ce matin, je fais la même bêtise à chaque fois » regretta –il

« Il se fait tard maintenant, il est presque 2heures du matin, demain je lui présenterais mes excuses et lui parlerais de mon rêve, demain j’aurais peut-être la réponse enfin » dit –i-il avec soulagement.

A suivre..