sans-titre

C’est l’histoire d’un pantin cabotin connu pour son air hautin, et qui rêvait d’aller à pantin, un jour il plia ses effets dans un ballottin, engouffra une bourse de chevrotin pour calmer sa faim sur le chemin et pris le large avec un radeau fait de fagotin.

 Se prenant pour un pilotin, il assembla bûchettes et   margotins pour faire feu et cuir son turbotin qu’il percevait tel un picotin tellement il avait faim. Il mit son popotin sur un pouf en rotin et commença à ventiler le feu pour cuire vite son délicieux butin.

« Mmmm ! Quel délice, mais j’ai encore faim » pensa le Trissotin. Il prit son tricotin et tissa un filet pour pécher plus de turbotins. Il le jeta à la mer, quand soudain il entendit un effrayant potin. « Qu’est ce bruit au nom de dieu ? » il leva la tête et aperçoit un gros pétrel diablotin qui rodait sur sa tête. « Va –t’en oiseau ces turbotins sont miens »,

Ne trouvant rien pour l’éloigner, il s’acharna à le bombarder avec des bouts de chevrotins que ce dernier avalait avec instinct au moment où le feu s’éparpillait sur tout le radeau au fagotin.

« Au secours à moi je me noie » criait le purotin.

Le requin arriva joyeux, heureux du malheureux  festin, qui, se prenant pour le capitaine barbotin, avait pris le large sans outils de sécurité, achevant pitoyablement son destin!