sissi et Didi 2

La journée, s’annonça belle, le soleil réchauffait la faune et la flore, on s’y croyait au paradis. Didi et Sissi, se sont retrouvées seules dans un bel aquarium bien garni, rien à avoir avec le bassin qui grouillait de différents poissons.

« On est à l’aise ici, tu ne trouves pas Didi ? » Demanda Sissi, apaisée de trouver un peu de paix dans ce bel aquarium.

« Oui ma belle, c’est plus confortable, je ne suis pas habituée à être avec autant de monde dans un endroit aussi restreint » répondit Didi

« Mais à ton avis, pourquoi ce monsieur nous a-t-il séparé des autres ? » questionna Sissi

« Je ne sais pas, mais à voir l’endroit où on est, je crois qu’on lui plait » fit Didi en souriant

Les deux poissons, regardaient le collectionneur avec attention et surveillaient ses faits et gestes

« Regarde Didi, il s’approche de nous » fit Sissi en s’enfuyant derrière un rocher  

« N’est pas peur mon amie, s’il voulait nous faire du mal, il ne nous aurait pas mis dans un aussi bel endroit » la rassura Didi

« Oui, je crois que tu as raison » répondit Sissi en revenant auprès de son amie.

« Alors mes belles, vous avez faim ? Tenez, votre chéri, qui est Moi, va s’occuper de vous toutes les deux » fit le collectionneur en saupoudrant de la nourriture sous forme de flocons colorés  

« Ça sent bon Didi, j’ai faim » s’enthousiasma Sissi à l’odeur de la nourriture

Didi quant à elle, resta sur ses gardes, et surveilla les gestes du collectionneur

« Alors ma belle, tu n’aimes pas ? » questionna le collectionneur qui s’était épris des yeux au couleur de miel de Didi.

Didi, à son tour regardait cet être étrange, venu d’un autre monde pour la capturer et la séduire. N’est-ce pas ce qu’il voulait en la mettant avec sa copine dans un bel aquarium et en lui donnant de délicieux flocons colorés ?  

« Allez ma belle, mange » répéta le collectionneur tendrement en s’adressant à Didi.

Les jours passèrent paisibles dans cet aquarium, Sissi et Didi y étaient chouchoutées, bien que capturées en même temps et par la même personne, le collectionneur semblait avoir plus d’attirance pour Didi que pour Sissi. Cette dernière commençait à sentir un peu de jalousie envers son amie.

« Viens Sissi ; le collectionneur nous a mis un nouveau rocher, regarde comme il est beau » dit Didi

« Non, il t’a mis à toi un nouveau rocher, il ne s’occupe que de toi et ne parle qu’avec toi » répondit Sissi jalousement

« Allez ma chérie, tu ne vas pas être jalouse, s’il ne voulait pas de toi il t’aurait mise dans un autre aquarium avec les autres » essaya Didi de la faire revenir à la raison

« Oui, je suis jalouse, je suis aussi belle que toi, pourquoi il m’ignore ? »

« Je ne sais pas quoi te dire ma chérie, on n’aime pas par contraint…. Personne n’appartient à personne ! Il a un faible pour mes beaux yeux au couleur de miel, ce n’est pas de ma faute, et puis tu ne peux pas être juste heureuse pour le bonheur de ton amie ? » Dit gentiment Didi

« Bonheur de mon amie ? Tu serais amoureuse de cet être vil qui nous a volé de notre monde et de nos proches et nous a emprisonné dans son monde ? » S’étonna Sissi

« Oui, ma chérie, j’ai passé tout le temps à le contempler, à l’écouter et à sentir son souffle et les battements de son cœur quand il s’approche de moi, et ses yeux ! Oh Sissi, ses yeux me tuent quand il me regarde avec ce beau sourire » continua Didi avec un air rêveur

« Tu es sérieuse ? » questionna encore Sissi

« Oui Sissi, je suis sérieuse et je voudrais rester dans ce bel aquarium jusqu’à la fin de mes jours, juste pour pouvoir rencontrer ses yeux et réchauffer mon cœur avec son beau sourire » finit Didi par dire.

« Ma chérie, moi aussi je l’aime beaucoup, mais je vois qu’il te préfère toi, et en fin de compte, ton bonheur c’est mon bonheur, je te promets de ne plus être jalouse et d’être heureuse pour toi pour la vie » dit Sissi

« Merci ma chérie, tu ne sais pas à quel point ta réponse me soulage, je suis certaine que pour ta gentillesse le bon dieu t’offrira un beau collectionneur qui n’aura d’yeux que pour toi ma jolie » dit Didi, heureuse de la réaction de son amie.

« Eh Didi, ton collectionneur te regarde » dit Sissi pour attirer l’attention de son amie

« Regarde Sissi, n’est – il pas un bel homme ? Mon dieu je fonds sous ce regard » dit Didi en se précipitant vers la paroi vitrée comme pour se lancer dans les bras de son amoureux.

« Ma blonde approche, que tu es gracieuse et belle, quel plaisir tu me donne avec tes beaux yeux mielleux » dit le collectionneur en s’adressant à Didi « voyons, quel nom vais – je te baptiser ? Doris ? Morie ? DOMI, c’est ça, Domi ça te va bien ma belle ».

Dans son plaisir de communiquer avec Domi, le collectionneur oublia la présence de Sissi, cette dernière cœur gros mais heureuse pour sa copine, se retira au fond d’un rocher pour laisser l’espace à la belle histoire de Didi.

« Sissi, sort il est parti » cria Didi toute excitée, « il m’a baptisé Domi, je suis heureuse » dit Didi en dansant autour de Sissi

« Oui Domi, je l’ai entendu et je suis heureuse pour toi ma chérie » la félicita Sissi

« Tu ne m’en veux pas ? » questionna Didi

« Bien sûr que non ma chérie, c’est ton destin à toi et je suis heureuse pour toi, si c’était mon destin à moi, il aurait choisi d’être avec moi, alors pourquoi je t’en voudrais pour quelque chose qui ne m’appartient pas ? » dit sereinement Sissi

« Merci ma belle, tu es une vrai amie » dit Didi avec émotion

« Ne me remercie pas ma chérie, sois heureuse et si un jour il te fait pleurer appel moi, je lui mords le nez »

Les deux copines étaient très heureuses, un climat de paix et de bonheur régna dans l’aquarium, Didi embellissait chaque jour de plus en plus, quant à Sissi, elle encourageait sa copine à profiter du bonheur que le bon dieu lui a offert et considérait le bonheur de Didi comme son propre bonheur.

Un jour, le collectionneur se présenta avec un bocal bien garni, les deux amies le regardaient avec curiosité en se demandant ce qu’il allait faire. Il plongea un petit filet dans l’eau et retira Sissi d’un geste brusque. Il la mise dans le bocal à côté de l’aquarium et continua sa discussion avec Didi : « bonjour ma belle, je suis désolée, je dois prendre ta copine, je vais l‘offrir à un autre collectionneur, mais ne t’inquiète pas, je reste avec toi ma belle » dit l’homme avec un grand sourire et repartie sur ses talents.

« Sissi » appela Didi

« J’ai peur Didi, qu’est ce qui va m’arriver ? » questionna Sissi anxieuse

La journée termina triste, les deux amies se regardaient longuement sachant que le moment de la séparation s’est approché.

À la levée du matin, le collectionneur se présenta avec un autre homme plus jeune.

« Regarde ma blonde préféré, n’est-elle pas belle ? Regarde sa taille, sa grâce, ses yeux, c’est le plus beau spécimen de toute ma collection » dit le collectionneur à son ami en décrivant Didi

« Oui, en effet c’est une belle pièce mon ami » confirma le jeune monsieur

« Je t’offre en guise d’amitié sa jumelle mate, mais tu dois me promettre de bien t’occuper d’elle » dit le collectionneur

« Oh, quel beau poisson, je te remercie, c’est un beau cadeau d’amitié » le remercia son ami

« Tu rentres chez toi quand ? » demanda le collectionneur

« Je retourne à la cote ouest de l’Europe demain, j’ai une maison au Portugal qui donne directement sur l’océan atlantique » expliqua l’ami

Les deux poissons, se regardaient tristement à cause de la séparation, leurs petits cœurs se déchiraient de chagrin mais elles étaient conscientes que le destin avait son mot à dire.

La fille de l’océan atlantique finit sa vie dans l’aquarium méditerranéen, et la fille de la méditerranée finit ses jours dans l’aquarium de l’océan atlantique, telle fut la volonté du seigneur.

Didi et Sissi avaient trouvé l’amour de leur vies à toutes les deux à la croisée des destinés.

the End.