changer-sa-vie-cat

Chaque personne, à un certain moment de son existence, éprouve le besoin de changer de vie. Ce besoin étant dicté par l’environnement extérieur ou émane de la personne elle-même.

Quel qu’en soient les causes et les motifs, ce besoin est un indicateur sincère sur la situation de la personne, qui voudrait se transporter d’une situation médiocre à une situation meilleure ou même d’une bonne situation à une situation optimale.

Le principal moteur qui pourrait rendre ce besoin un fait réel, est la volonté.

En effet, si le besoin de changer de vie résulte des conditions inconfortables ou même d’environnement convenable et aisé, il ne se réalisera jamais, si le sujet n’a pas la volonté requise. Au contraire, ce besoin de changer, par manque de volonté, pourra se transformer en une source de stress et de conflit moral pouvant compliquer la vie de la personne.

La nouvelle vie, est donc ce pétillement de lumière qui vous apparait au bout du tunnel et pour y arriver il vous faudra une force interne pour vous pousser à bouger et à l’atteindre.

Cette force est la volonté. Ne ditons pas, si on veut on peut ?

De nos jours, une doctrine se propage, transformant l’être humain d’un sujet passif soumis aux lois de la nature et au destin, à un être de volonté qui soumet à sa volonté tout ce qui l’entoure.

Cette doctrine, appel à faire travailler la tête afin d’attirer et d’exploiter toutes les énergies positives qui font tourner le monde.

Une expérience, que moi-même j’avais testé, m’avait prouvé la véracité de cette doctrine. Il s’agit de mettre une cuillère sur le front et dire je suis un aimant, répéter cela avec conviction en voulant et étant un aimant, au bout de quelques minutes (tout dépend de la concentration), notre front devient par magie un bout d’aimant et la cuillère reste collée sans bouger !

Vouloir, c’est pouvoir.

Combien d’handicapés ont réussi dans leurs vies, et combien de personnes en bonne santé ont échoué et combien en se sont même suicidés ?

Quand la volonté se paralyse le pouvoir agonise.

Dieu a créé l’être humain avec un cerveau, pour qu’il réfléchisse, qu’il comprenne et qu’il agisse. Ses agissements sont l’extériorisation de sa volonté et la traduction physique de son pouvoir de changer de vie !

Il ne suffit pas de dire J’ai envie de changer de vie, ni de Je vais changer de vie, Il faut dire Je change de vie.

pour ma part, La Dominique a déclenché un déclic provoquant la volonté de changer ma vie avec un pouvoir magique ! Tel un conte féerique !

Merci Dominique.