POLLUTION

La région de Taiza, est une zone à vocation agricole, ce qui nécessite une grande quantité d'eau pour l'irrigation des cultures maraichères et en particulier la tomate industrielle, céréales, viticultures et arboricultures. Raison pour laquelle la qualité des eaux utilisées dans ce domaine vital de la région doit présenter des paramètres physico-chimiques tolérables par les plantes.

Seulement, les eaux chargées en sels minéraux posent des problèmes, entrainant une perturbation de la croissance des plantes. Parmi ces sels, le sodium, les fortes teneurs en cet élément entrainent un changement de la structure physique du sol à cause du gonflement des particules d'argiles, provoquant une circulation   plus lente de l'eau dans le sol. Cette détérioration de la qualité du sol va se traduire par une baisse de sa perméabilité, son aération et son rendement.

Taiza compris que les sels minéraux contenus dans l'eau ont leurs effets sur le sol, les plantes et les êtres humains. Ces sels peuvent perturber le développement physique des plantes par l'absorption de l'eau qui agit sur le processus osmotique, ou chimiquement par les actions métaboliques telles que celles causées par les constituants toxiques. En plus, les sels causent des changements dans la structure du sol, sur sa perméabilité et sur son aération, affectant directement le développement de la plante, dont la consommation peut être à l’origine de maladies chroniques.

La dégradation de la qualité chimique de l'eau a causé l'abaissement du rendement des terres à vocation agricole de la région.

En plus de cela, la forte activité agricole qui se développait dans la zone et l'utilisation intensive des produits fertilisants, chimiques pesticides (insecticide, herbicide) et les fongicides, devient de plus en plus préoccupante à cause des éléments organiques, et de l'emploi excessif de L’élevage et l‘aviculture responsables du rejet de nombreux polluants organiques et inorganiques dans les eaux de surfaces et souterraines.

Ces contaminations comprennent à la fois des sédiments provenant de l'érosion des terres agricoles, des composés phosphores ou azotes, issus des déchets animaux et des engrais commerciaux, notamment des nitrates, et de produits phytosanitaire , qui n 'ont pas été décomposés, vont nourrir les algues qui se multiplient et prennent tout l'oxygène. Les déchets d’animaux sont avides d'oxygène, riche en azote et en phosphore et renferment souvent des organismes pathogènes.

Les résidus issus des engrais sont retenus par les sols, mais peuvent contaminer les cours d'eau par ruissellement des eaux de pluie ou d'irrigation.

Il remarqua que les activités en aval du barrage, qui utilisent des produits chimiques, et ou de transport, de livraison des hydrocarbures ou l'emploi excessif d'engrais, etc ... ont leur rôle dans la  pollution, aussi l’Oued qui véhicule l'eau à ciel ouvert n'était qu'a quelques mètres de la route nationale où une station de livraison de différents carburants est limitrophe en présente un danger potentiel.

Il y’a l’industrie, grand consommateur d'eau ; ses rejets sales, chargées en produit chimiques, en produits phytosanitaires,  en hydrocarbures, en solvants, en matières organiques et inorganiques, etc ... , qui à défaut de traitement par des  stations d'épuration, entraineront une pollution physique et chimique du settah,

Taiza, fit le rapport aussi avec l'influence de la géologie et du thermalisme sur l'altération de la Qualité des eaux du barrage,

En effet, les eaux thermales contiennent des sels minéraux en solution, qui par conséquent, ont un effet diffèrent sur l'organisme humain que celui de l'eau ordinaire. Les eaux thermales de Hammam Ouled Ali sont hyperthermales c'est-à-dire plus chaudes et plus radioactives, ce qui modifie la composition chimique des eaux stockées dans le barrage.

La minéralisation constitue la caractéristique majeure d'une eau minérale, elle définit à la fois la quantité d'éléments solubilisés dans cette eau et la nature de ces éléments. Elle confère a cette eau ses propriétés organoleptiques et thérapeutiques de soin. En réalité, seule la minéralisation de la ressource profonde est effectivement constante et donc présentative, elle subit presque toujours des variations plus ou moins importantes au cours de sa remontée naturelle ou artificielle par baisse de pression, oxydation, variation de température, dissolution précipitation des phases minérales, mélangée avec des eaux intermédiaires, interaction avec les matériaux d'exploitation et contamination

Parmi les principaux polluants de l'eau, les eaux usées et autres consommateurs d'oxygène essentiellement les substances organiques qui entrainent un épuisement de L’oxygène dissous dans l’eau.

Les agglomérations raccordées à un réseau d'assainissement collectif qui rejette ses eaux usées directement sur Oued EL-Hammam, sans aucun traitement préalable. Ce dernier renvoi et véhicule à Ciel ouvert ces rejets vers le barrage qui n'est distant que de quelques centaines de mètres.

Les déchets solides constituent une autre forme de pollution due aux ordures ménagères. Ces matières solides ou semi solides résultants des activités humaines et qui sont inutiles, indésirables ou dangereuses telles que les différentes matières d'emballages (métal, bois, verre, plastique, carton, tissu, etc ... ), peuvent engendrer des problèmes de pollution s'ils sont rejetés, anarchiquement, dans

Tant de sources de pollution pour un barrage presque entièrement enfermé, avec un rythme de renouvellement, de ses eaux, très faible, rendant taiza triste de voir l’endroit où il avait vu le jour, devenir un sanctuaire ou se meurt l’esprit de settah. Il espera de tout son cœur, que le vieux monsieur lui réapparaisse pour lui dire qu’il regrette de n’avoir pas vu le drame avant et qu’il est décidé à faire son possible pour sauver settah.

A suivre.

(Certaines informations de la partie 7 et 8 du feuilleton, « au fil du temps », ont été inspiré de la mémoire  « étude de la pollution du barrage de zit el amba faite par l’ingénieur d’état en hydraulique Mr BELHADJ MED ZINE promotion 2006, université de Batna)