FN

Si un jour tu entames une chose ou tu projettes une action et au fond de toi tu ressens un malaise vis-à-vis de cette chose ou de cette action ! Alors, arrêtes toi et réfléchis ;

Si un jour tu fais la connaissance d’une personne, et malgré sa bienveillance et sa gentillesse, tu ressens un malaise vis-à-vis d’elle et de son comportement ! Alors, arrêtes toi et réfléchis ;

Si un jour tu tentes une relation avec une personne ou un groupe de personne et tu ressens un malaise au fond de toi vis-à-vis de cette relation ! Alors, arrêtes toi et réfléchis.

Ce malaise qu’on ne comprend pas, qu’on sous-estime et qu’on voudrait ignorer n’est en fait que la réaction de l’âme par rapport à un phénomène invisible qui se dégage de la chose, de l’action, de la personne ou de la relation,

Ce phénomène est « FN» …… Fausse Note !

Comme une symphonie, la vie est un ensemble de notes, leurs harmonies, consonances et leurs concordances, modulent les fréquences de l’existence pour capter les bandes de la paix, la stabilité et du bonheur, il suffit d’une seule fausse note pour disperser ces fréquences.

Ce qui ressemble à « FM »… Modulation des Fréquences !

La Fausse Note est un signal que l’âme perçoit pouvant aboutir à la Modulation des Fréquences de notre vie ;

La fausse note, est un allié fragile, mince et dérisoire, mais si tu prends le temps de l’écouter, de le comprendre, il te donnera la force et te portera à bon port.

La fausse note rime aussi avec la prudence, et la prudence est sagesse.

Mais avons-nous la prudence pour discerner cette Fausse Note ?

Avons-nous la sagesse pour traiter avec ?

Peut-être oui ! Peut-être pas !

Peut-être nos faiblesses et notre peur d’affronter ce qu’il y a derrière cette « FN » nous empêchent d’aller de l’avant et de trouver notre vrai « FM » !

L’être humain est ainsi fait .. d’un cœur songeur et rêveur, d’une âme soucieuse et contemplative et d’un cerveau sensé et raisonnable.

Entre le rêveur et le raisonnable, la soucieuse lance des SOS !

Ceux qui suivent la voix du cœur, ne verront aucune « FN » ; parce que le cœur, lui, il préfère   poétiser et flâner sans se soucier des avertissements. 

Ceux qui suivent la voix de l’âme, détecteront la « FN »sans y prêter l’attention comme il se doit

Ceux qui suivent la voix du cerveau, eux s’arrêteront pour analyser les SOS de l’âme, trier les rêves du cœur et corriger ce qui doit être corrigé, de la façon dont il faut qu’il soit corrigé ;

Mais des fois, même si le cœur, l’âme, et le cerveau ne se manifestent pas, la vie vous procure une nouvelle Note qui par simple comparaison vous fait comprendre que vous étiez sur la mauvaise « FM » et que vous étiez berné par ce qui était cause de la « FN » !

À ce moment-là, tout paraitra tellement évident et vous regretteriez toute votre vie de n’avoir pas écouté la « FN » et de n’avoir pas changé votre « FM » !